Le boom des échanges entre particuliers

07/07/2021
Thumbnail [16x6]

En 2017, 36 % des ménages ont acheté, vendu, loué ou échangé avec d’autres particuliers.

Ces dernières années, les ventes entre particuliers se sont développées avec l’essor des plateformes en ligne. Elles sont à la fois le moyen d’améliorer ses revenus et d’acquérir à bon prix des biens d’occasion. Selon l’Insee, en 2017, 36 % des ménages ont acheté, vendu, loué ou échangé gratuitement un bien ou un service avec d’autres particuliers au cours des douze derniers mois. Prenant le plus souvent la forme d’échanges payants, ces pratiques de consommation collaboratives sont facilitées par l’utilisation de plateformes en ligne. Les ménages qui ont acheté à d’autres particuliers ont acquis le plus souvent des vêtements, des biens ou services culturels ou des meubles. Les vendeurs se sont séparés le plus souvent de vêtements, de véhicules ou de meubles.

Les échanges gratuits portent principalement sur des services (garde d’enfants, bricolage, etc.). Pour la location payante, il s’agit surtout de louer un hébergement ou de faire du covoiturage. Au cours de l’année, 60 % des acheteurs comme des vendeurs en ligne ont dépensé ou perçu moins de 200 euros au titre de ces échanges entre particuliers. Pour 12 % seulement des ménages vendeurs en ligne, le montant excède 1 500 euros dans l’année. Ils ont le plus souvent vendu un véhicule d’occasion dans ce cas. Pour les loueurs, les gains financiers peuvent être plus importants, notamment pour la location d’hébergement. Plus aisés et plus jeunes que la moyenne, les ménages qui ont des échanges payants avec d’autres ménages sont aussi plus souvent des couples avec enfants. Le cumul de pratiques différentes (acheter et vendre, par exemple) est davantage le fait des ménages les plus jeunes et les plus diplômés.